En effet Lucien n'est pas prêt d'oublier cette traversée de l'Europe avec Etienne pour aider l'association à réaliser un projet ambitieux : financer l'achat d'un minibus pour aider les habitants de Buduslau et Albis dans leurs déplacements, notamment les personnes agées et les enfants.

C'était en 2011. Après cette belle mise en jambes, il nous offre ci-dessous quelques pieds éloquents sur ce périple sportif riche en amitié et en émotion. Il nous dévoile aussi un vrai talent de poète. Bravo et merci Lucien. 

IMG_3178

LA ROUMANIE

Ils sont partis de bon matin
Y avait Etienne et puis Lucien
Pour honorer leurs défis
Celui d'aller en Roumanie
En roulant, d'une façon pratique
Ils ont traversé la Belgique
Tout en roulant, dans la campagne
Ils sont arrivés en Allemagne
Toujours en train de bon matin
Nous deux cyclos, sommes plein d'entrain
Le vent dans le nez, le vent dans le dos
Ils ne sont pas loin du "Donau"
Le mal de dos, le mal de jambes
Ils s'en foutent par dessus la jambe
Nos deux champions n'ont qu'une idée
D'aller au bout et terminer
En arrivant à Budapest, nos deux compères
n'ont plus de stress
Bien que fourbus mais très contents
C'est d'être arrivés à temps
Un mal de dos, un mal de selle
Ils sont tout près de Debrecen
Le lendemain,dernière étape
Elle fait très vraiment très mal aux pattes
Un vent violent, beaucoup de pluie
Ils ne sont pas loin de la Roumanie
Un grand panneau et trois couleurs
Des uniformes leur font honneur
Les deux champions font le gros dos
Ils sont vraiment à Buduslau
A la Mairie, l'effervescence
Tout le monde court dans tous les sens
Et les enfants, émerveillés,
Chantent la Marseillaise en français
Alors les deux Papys, retenant leurs larmes
Loin de la France, leur chère Patrie.
Si tous les peuples rendaient leurs armes
Nous serions tous réunis...
Lucien MALATRAY.

Logo vélo